dior

Luxe et digital : comment associer rareté et médias de masse ?

Ces dernières décennies, le numérique inonde notre quotidien. C’est une nouvelle révolution qui rend plus facile, pratique et agréable notre vie. Mais, cette notion de digitalisation séduit également de plus en plus, le monde du commerce surtout les grandes marques de luxe. Pour elles, l’enjeu est de taille. Mais, comment parviennent-elles à préserver cette rareté et cette inaccessibilité du luxe face à la démocratisation du monde numérique ?

Une digitalisation de plus en plus importante pour le secteur du luxe

Le digital marketing attire beaucoup de groupes de luxe grâce à son innovation et à sa rapidité de communication. Et la stratégie semble bien efficace parce que depuis 2013, les ventes de produits de luxe en ligne connaissent une progression de 20%. Une estimation du cabinet de conseil McKinsey prévoit même que ces ventes en ligne des articles de luxe vont doubler d’ici cinq ans. La publication des clichés et vidéos sur les réseaux sociaux influence beaucoup les décisions d’achats des clients, ainsi que l’utilisation de bloggeuses connues à l’international sur le net.

Leur présence devient encore plus indispensable lorsque l’on sait que plus de la moitié des clients se renseignent sur le produit qu’ils souhaitent acheter sur internet, avant de se rendre en boutique : il est évident que les marques de luxe doivent investir dans le digital afin de satisfaire cette nouvelle clientèle connectée.

Les stratégies pour conserver « l’inaccessibilité et la rareté » du luxe au sein des médias de masse

Le secteur du luxe se lance dans la digitalisation afin de satisfaire les attentes d’une clientèle de plus en plus connectée, même si au début, il se montrait frileux à cause du caractère ouvert, et gratuit du numérique.

Les grands groupes de luxe craignent de perdre leurs valeurs d’inaccessibilité et de rareté. C’est pourquoi ils ont dû mettre en œuvre des stratégies digitales, permettant de conserver ce luxe.

En fonction du prestige de la marque, celle-ci peut proposer un site internet vitrine, ou non, c’est-à-dire un site internet qui ne permet pas d’acheter en ligne, afin de faire rêver le client, mais sans permettre à tout le monde d’acheter : il faut alors se rendre en boutique, ce qui freinera plus d’un client.

Pour assurer une image parfaite du luxe, de nombreuses marques proposent sur internet, des services de personnalisation, peu abordables, qui permettent de conserver une certaine sélectivité. Les clients au grand pouvoir d’achat ressentent alors ce privilège.

Pour entretenir sa réputation de service client irréprochable, les marques de luxe proposent un grand nombre de service sur internet : retouches, conseillers en ligne 24h/24, livraisons rapides, emballages cadeaux et boites de la marque, échantillons offerts, etc.

Grâce à la digitalisation, les marques de luxe ont pu conquérir de nouveaux clients, sans pour autant perdre de leur prestige.

Comments
  1. ManonS

    C’est vrai, le luxe et la digitalisation sont deux notions inséparables si on veut développer. Cartier, avec sa publicité Odyssée a fait le carton en racontant l’histoire de la maison à travers un voyage planétaire.

  2. Kmar

    Le recours à un blogueur à forte notoriété est un passage obligé pour le secteur de luxe. Louis Vuitton a réussi à passer le message lors de l’inauguration de sa boutique à Gstaad grâce à un clip qui met en scène une bloggeuse suisse surnommée Kristina Bazan.

ADD YOUR COMMENT