Mes conseils pour devenir un trailer hors pair

               Vous en avez assez de ces parcours bitumés ? Besoin de changement radical pour vous permettre de vous adonner à votre passion tout en profitant de ce que la nature vous offre ? Je pense que le trail est sans équivoque l’activité que vous devez pratiquer à partir d’aujourd’hui.      En effet, le trail  est une pratique nature du running qui fuit les sentiers battus, mais qui ne nécessite cependant un apprentissage trop poussé de la discipline.

               Aujourd’hui, je vous propose ainsi de découvrir quelques conseils pour vous aider à vous immerger un peu plus dans ce monde pour devenir un bon trailer plus tard. En effet, si cela ne nécessite pas un apprentissage spécifique, vous devez quand même observer certains points avant de vous lancer définitivement. Mes conseils dans ce cas !

tapis-course

Prenez les bonnes chaussures pour pratiquer

               Pour devenir un bon trailer, vous devez commencer par vous procurer les bonnes chaussures. En effet, vous ne pouvez pas courir un trail avec de simples chaussures de running, vous avez besoin d’une paire plus adéquate. Si vous êtes sportif depuis un bout de temps, vous devez savoir que les chaussures représentent des accessoires importants en sport, investissez dans une bonne paire pour une bonne pratique.

               Dans le cas du trail, vous aurez ainsi besoin de running trail pour vous assurer de pratiquer dans le confort et en toute sécurité. Pour les avoir, vous rendre dans un magasin spécialisé pour ce sport est une bonne idée. Les vendeurs sont plus calés sur le sujet et pourront plus facilement vous aider.

Vous équiper comme il faut

               À part vous chaussures, vous devez aussi penser à prendre l’équipement nécessaire pour vous accompagner durant vos sorties. Ces dernières vont sans doute durer plusieurs heures, aussi vous devez être capable d’emporter avec vous certaines choses.

Vous aurez ainsi besoin sac à dos léger et étanche, idéal pour les trailers, de petite dimension. Prenez aussi un bon maillot pour assurer le confort, un deux pièces est conseillé bien évidemment, pour homme ou femme. Si vous pouvez vous le permettre, prenez un bon système d’hydratation qui vous permettra de boire tout le long de votre parcours sans manquer d’eau.

Débutez votre pratique doucement

               Comme dans toute pratique, foncer comme un fou sans rien prendre en compte n’est pas une bonne idée en ce qui concerne le trail. Vous devez prendre le temps d’habituer votre corps à cette pratique, même si vous êtes déjà coureur depuis un bout de temps. Vous comprenez ce que je veux dire il faut commencer doucement. N’allez pas tout de suite en pleine nature.

 Utilisez les escaliers ou les gradins des terrains de votre quartier pour vous exercer, courez au moins trois fois par semaine. Une fois que vous vous sentirez un peu plus dans le bain, vous allez pouvoir commencer à courir des trails quand vous en aurez le temps, mais pas trop longs pour commencer, sinon c’est mort.

course-conseils

Un entraînement régulier pour commencer

               Vos entrainements doivent être réguliers, c’est une règle à laquelle il ne faut surtout pas déroger. Comme je viens de le dire, commencez par courir au moins trois fois par semaine. Une fois que vous êtes plus à l’aise, commencez par des trails courts quand vous le pouvez, idéalement en fin de semaine. Par trail court, j’entends bien évidemment un trail d’une heure en tout.

               Plus vous vous habituerez, plus je vous conseille d’augmenter la durée de vos sorties au fur et à mesure. Attention, il est mieux d’alterner les trails longs et courts. De plus,  un trail long par mois suffit amplement. Participez à un grand défi une fois par an, pas plus que ça. Souvenez-vous que le trail est un plaisir avant toute autre chose.

Une bonne préparation mentale va vous aider

               Vous avez besoin d’une préparation physique avant de vous lancer certes, mais sachez qu’une bonne préparation mentale est aussi nécessaire, avant une sortie. Si vous êtes habitué au simple running, vous allez vous rendre compte que c’est bien différent de faire du trail puisque vous allez vous retrouver en pleine nature et que les conditions et les environnements seront bien différents. Les chemins peuvent être très accidentés, les parcours chaotiques, les descentes difficiles…

               Une préparation mentale vous permettra ainsi de bien vous préparer à toutes les éventualités et ainsi à mieux y faire face quand cela se produit dans la pratique du trail. Je ne dis pas que cela vous aidera à réduire la douleur si jamais vous avez des accidents ou autres, mais vous serez plus préparé.

Adoptez une bonne alimentation

               Comme dans tout sport, le trail requiert aussi une alimentation des plus saines et bien variée. Bien qu’étant une course à pied dans la nature, le trail nécessite de vous des efforts importants et sur la longue durée en plus. C’est bien autre chose que de courir sur du bitume avec les montées, les descentes, les chemins difficiles et accidentés les cailloux et tout ça.

               Vous devez ainsi assurer à votre corps un apport suffisant en nutriments pour qu’il garde sa forme et ses forces bien évidemment. Je vous conseille de manger le plus de légumes et de fruits possibles.

course-pied

Vous hydrater comme il faut

               Des muscles déshydratés nuisent à vous performances sportives. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de bien s’hydrater quand on est sportif, peu importe quelle discipline vous avez choisi de faire.  Vous devez ainsi vous assurer de boire correctement tout le temps que vous allez partir en trail, mais aussi dans votre quotidien.

               Il est nécessaire de boire autant que possible, deux litres d’eau par jour au moins afin d’assurer un bon apport à votre corps entier et à vos muscles avant tout. Cela vous permettra ainsi de maintenir votre corps en bon état afin qu’il fonctionne correctement.

Allez au trail durant vos week-ends

               Les week-ends, vous devez en profiter pour faire vos sorties. Je ne vous demande pas non plus de faire l’impossible si vous avez un empêchement ou bien de tout laisser tomber pour cette séance, mais les week-ends sont plus intéressant pour aller courir fans la nature.

               Quand vous n’avez pas grand-chose à faire, vous n’avez rien qui presse, vous pouvez ainsi vous concentrer un peu plus sur votre chemin. C’est aussi une bonne manière de profiter de votre week-end. Le trail c’est avant tout du plaisir pur et simple avant d’être un sport.

Toujours respecter la nature

               Quand vous faites de sorties, vous devez vous toujours respecter la nature. Que je m’explique, ce n’est en aucun point un slogan politique ou autre, juste un code entre tous les trailers du monde. Vous avez pour devoir de ne jamais polluer par là où vous passez.

               C’est simple, vous devez laisser le parcours aussi propre que vous l’avez trouvé avant de passer. Ne jetez pas d’emballage, pas de gel ou autre produit toxique. C’est important car la préservation de la nature est primordiale quand on fait du trail. Profitez de la nature, ne la détruisez pas.

  Se reposer, récupérer

               Souvenez-vous que trop de sport nuit à la santé au contraire. Je vous conseille ainsi de bien limiter vos sorties et de ne pas courir tous les jours, encore moins faire de sorties longues à chaque fois. Votre corps a besoin de se reposer, aussi prenez du temps pour bien vous reposer. En principe, il faut prendre une journée de repos pour 10 km de trail effectué.

               Si vous venez de faire un trail long, la prochaine semaine, évitez de courir même si vous en avez envie. Vous risquez de fragiliser votre corps. Au fil de l’année, prenez trois semaines de suite sans courir. Choisissez d’autres activités sportives comme la natation par exemple pour bouger tout en favorisant votre récupération.

Comments
  1. Valentine

    Après avoir lu vos conseils, je vous avoue que je suis de plus en plus intéressée par le trail. Le souci c’est que pour moi, il faudra aller loin pour trouver des circuits intéressants car je vis en pleine ville.

ADD YOUR COMMENT