formation ccad

Business : passer une formation CCAD

Vous souhaitez devenir un professionnel du dressage animalier et obtenir toutes les attestations nécessaires ? Sachez que vous aurez besoin de passer par une formation qui vous donnera accès à toutes les connaissances pour prendre en charge correctement un animal. Voici ci-dessous quelques informations utiles à ce sujet.


Qu’est-ce qu’une formation CCAD ?

Le CCAD désigne en réalité un « certificat de capacité » dans le domaine animalier, et à destination des professionnels souhaitant devenir éleveurs, comportementalistes canins ou encore vendeurs en animalerie. Depuis le 1er janvier 2016, ce titre officiel est remplacé par l’Attestation de Connaissances et reste obligatoire pour exercer, par exemple, le métier d’employé de fourrière même à titre bénévole.

Comment la réussir ?

Mais alors ou préparé l’attestation du CCAD qui est obligatoire pour devenir pet sitter ?

D’après la réglementation, le candidat au CCAD est dans l’obligation de passer à la fois la formation et l’examen dans une salle de cours. Le lieu « physique » de la formation est donc le repère indispensable, et ce quelle que soit par ailleurs la nature de la formation choisie : il n’est donc pas possible, dans le cadre d’une action diplômante de ce type, de passer une formation intégralement en ligne.

Concrètement, le candidat n’est pas tenu de suivre une formation dépassant quelques jours – généralement 2 à 3 jours suffisent, à raison de 14 heures de cours en présentiel pour une seule espèce d’animaux, par exemple. Enfin, la formation est accessible aux mineurs dès l’âge de 16 ans – sous réserve d’obtenir une autorisation parentale préalable.

Nous venons de passer en revue l’ensemble des informations essentielles à la préparation de la certification CCAD, devenue aujourd’hui Certificat de capacité. Sachez cependant que cette attestation n’est pas définitive, et doit faire l’objet d’un renouvellement tous les 10 ans, au moyen d’une journée de formation supplémentaire. Cette démarche doit être réalisée au moins 3 mois avant la date d’échéance du diplôme précédemment validé, au risque de devoir repasser l’ensemble des épreuves.

ADD YOUR COMMENT